Les hors-séries

Entretien avec Amélie Quéguiner, cavalière victime de viols et attaquée par sa fédération

[Hors-série] Violée de l’âge de 13 à 23 ans par son entraîneur, mais aussi à plusieurs reprises lorsqu’elle était mineure par deux autres encadrants, la cavalière Amelie Quéguiner a eu le courage de porter plainte et de parler publiquement de ces agressions. Mais loin d’appuyer sa démarche, la Fédération française d’équitation, par son président tout récemment réélu Serge Lecomte, a déposé plainte pour diffamation, déclenchant une vague d’indignation. Podcastine est allé à la rencontre d’Amélie Quéguiner, dans son centre équestre en Dordogne, pour un entretien au long cours.

Rozenn Kevel, licenciée de Chronodrive après un tweet

Le 24 février, Rozenn Kevel* écrivait un tweet dans lequel elle dénonçait le greenwashing de son employeur, Chronodrive. Le 6 mars elle était mise à pied avant d’être licenciée, il y a quelques jours. L’étudiante de 19 ans, qui vit à Toulouse, estime qu’on lui fait payer son engagement syndical, et le fait d’avoir dénoncé le sexisme et le harcèlement subis par certaines de ses collègues à l’intérieur de l’entreprise. Nous avons souhaité lui laisser longuement la parole dans cet épisode hors-série, elle qui se bat pour faire respecter le droit des travailleurs précaires, des étudiants, et des femmes dans le monde professionnel notamment.

*A sa demande, son nom de famille a été modifié.

Entretien avec Alma Ménager

Un mois après la publication de la lettre de l’homme qui l’a violée dans Libération, et de son propre témoignage, Alma Ménager a accordé un long entretien à Podcastine, dans le cadre de nos épisodes hors série que nous vous proposons ponctuellement. La jeune femme, ancienne étudiante à Sciences Po Bordeaux, y explique notamment pourquoi elle a finalement déposé plainte contre son agresseur, comment s’est passé la confrontation, et ce qu’elle attend de cette démarche. Elle revient également sur la façon dont elle a vécu la médiatisation de son viol et dont elle s’investit désormais pour aider les victimes.

Pascal Rigo, les Girondins au cœur

C’est une histoire comme Hollywood en raffole, celle d’un petit Français parti en Californie avec un CAP de boulanger à la fin des années 80 et qui, 20 ans plus tard, revend son entreprise à Starbucks pour 100 millions de dollars. C’est l’histoire, aussi, d’un amoureux éperdu des Girondins de Bordeaux, qui a poussé tout près de la famille Giresse et jamais loin du parc Lescure. Annoncé comme possible repreneur de son club de cœur, Pascal Rigo a choisi Podcastine pour s’expliquer sur le sujet. Il nous a accordé un entretien d’une heure et demie, l’occasion de revenir longuement sur son parcours, sur ses ambitions et évidemment sur ses intentions vis-à-vis des Girondins de Bordeaux. Cette interview inaugure une série spéciale consacrée à ce club, cinq épisodes qui seront diffusés la semaine de Noël, qui laisseront la parole à deux journalistes eux aussi amoureux des Girondins de Bordeaux : Laurent Brun et Laurent Perpigna Iban.